Le projet de la Ferme des Marettes nous est apparu comme une évidence ! Une évidence, certes, mais qui s’est d’abord inscrite dans un temps de réflexion où nous avons commencé par nous inspirer auprès d’acteurs pionniers de l’agriculture paysanne et du maraîchage écologique.

Au commencement, il y a une visite de la Ferme du Bec Hellouin en Normandie en 2017. Cette ferme, première ambassadrice de la permaculture en France, a fourni de nombreux documents et études montrant la voie vers un système agricole plus résilient et respectueux.

 

 

Depuis, le Bec Hellouin a édité en 2019 une petite Bible nous permettant d’avancer pas à pas sur les différents projets en capitalisant sur leur savoir-faire et leurs erreurs.

 

 

Nous avons donc entrepris un voyage initiatique en France et en Amérique latine entre 2018 et 2019 afin de rencontrer acteurs et paysans, et d’apprendre à leurs côtés. Nous avons ainsi travaillé dans plusieurs fermes et développer des connaissances sur la conduite et l’élevage de chèvres et brebis ainsi que découvert des merveilles culinaires, simples mais tellement bonnes !

 

Maud pratiquant de nouvelles techniques de cuisine avec les produits de la ferme

 

Peut-être avons-nous développé ici cette envie de travailler plus en harmonie avec ces animaux intelligents et coquins !

 

C’est au cours de ce voyage que nous avons travaillé avec de nombreuses personnes pratiquant les méthodes de maraîchage biointensif, impulsées depuis plus de 40 ans aux Etats-Unis, derrière des noms comme John JEAVONS ou Eliot COLEMAN. Ces précurseurs ont pu former dans leur vie Fernando PIA, un ingénieur agronome nous ayant accueilli si gentiment et partagé sa passion pour le végétal dans son centre de formation : le CIESA.

 

Joël pratiquant les semis selon la méthode du CIESA

 

 

Nous en avons profité pour mettre en pratique de nombreuses techniques. Ainsi, nous avons pu continuer notre formation pratique dans la ferme « Cuatro Estaciones », impulsée par deux couples chiliens. Francisco VIO et Javier SOLER mettent en pratique ce que le canadien Jean-Martin FORTIER a proposé comme modèle efficient et productif.

 

Ci-dessous, quelques photos de la ferme Cuatro Estaciones au coeur de la Patagonie chilienne, dans laquelle nous avons pu travailler.

 

 

En bref, nous avons bénéficié de nombreux conseils et expériences vécues. Ce voyage fut primordial pour créer la Ferme des Marettes, mais ce sont surtout les rencontres qui ont été provoquées et la bienveillance de ces paysans et paysannes passionné.e.s.

 

 

Depuis, Maud se forme à l’équitation éthologique, une méthode douce d’apprentissage du comportement de l’animal avec ses pairs et donc de la communication avec les équidés.

Maud, préalablement formée à la communication bienveillante et l’animation d’ateliers en intelligence collective, travaille à l’élaboration d’ateliers au cœur de la nature qui viseraient à vous offrir des instants de reconnexion avec le vivant.

 

Et Joël a souhaité consolider ses acquis en suivant un Brevet Professionnel en Maraîchage bio dont les contenus théorique et pratique ne pourront que bénéficier à la Ferme des Marettes. Toutes ces notions entremêlées : Permaculture, Ecoculture, Agroécologie, Agroforesterie, Agriculture de conservation, Maraîchage sur sol vivant ou encore Maraîchage biointensif ne sont qu’un appel vers une vie sobre et respectueuse de soi-même et des autres êtres vivants dont les vers de terre